Soirée-débat Agriculture et Patrimoine en Périgord

Soirée-débat Agriculture et Patrimoine en Périgord avec Anne Bécheau

Samedi 2 avril 2016 à 21 heures au Domaine de la Rhonie

Le Domaine de la Rhonie vous propose une soirée débat ouvert à tous et entièrement gratuite avec l’historienne et périgourdine Anne Bécheau. Cette soirée sera organisée le samedi 2 avril 2016 à 21 heures au lieu dit Boyer – 24220 Meyrals. Réservation au 05.53.29.29.07.

Présentation :

Anne Bécheau, historienne de notre territoire, évoquera quelques-unes des réalités de la vie agricole en Périgord de l’Ancien Régime au début du XXe siècle.  A partir des statistiques agricoles et des réalités du terrain, elle fera vivre le quotidien de nos campagnes et nous permettra de mieux appréhender l’héritage que nous avons reçu, qu’il soit architectural, environnemental ou humain.

Biographie :

Anne Bécheau est historienne de formation. Revenue s’installer dans son Périgord natal en 2004, depuis elle ne cesse d’exploiter les archives pour mieux appréhender notre histoire. Elle a publié pas moins de sept ouvrages sur l’histoire du Périgord Noir et de nombreux dossiers de recherches.

Préambule :

Au temps de l’ancien régime l’agriculture est prédominante. L’économie française est essentiellement agricole. Les techniques agricoles restent rudimentaires. La terre détermine à peu près tout, mais pas seulement la production alimentaire, c’est le cas de l’outillage du paysan, l’artisanat et l’habitat. L’industrie jusqu’au XVIII siècle est une activité tout autant rurale qu’urbaine, le paysan est artisan autant qu’agriculteur. 85% des Français sont des ruraux.

Les coteaux du Périgord Noir sont plantés de vignes et les cabanes en pierre sèche abritent les paysans. Jusqu’au début du XXème siècle, en l’absence de moyen de transport, les pierres sont prélevées dans les carrières locales ou sont issus de l’épierrage des champs.

Eléments essentiels de l’environnement local, la pierre joue un rôle de fil conducteur dans la continuité des paysages. De la grande diversité du sous-sol résulte une riche palette de matériaux (pierre, sable…), de teintes, de types d’appareillages, le tout en harmonie avec la nature de notre terroir.

Venez apporter votre regard, vos questions, votre curiosité le samedi 2 avril 2016 en notre compagnie.

“Il y a deux choses dans un monument… son usage et sa beauté. Son usage appartient à son propriétaire et sa beauté, elle appartient à tout le monde.” Victor Hugo

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Domaine de La Rhonie
Saisissez vos identifiants