Championnat de France de chien de troupeau Spécial Border Collie: Table ronde

Border Collie

Madame Massoubre animera une table ronde le dimanche 2 avril 2017 à 11h30 lors des Epreuves du Championnat de France de chien de troupeau Spécial Border Collie

Cette comportementaliste animalière a repris l’activité professionnelle de son père en 2005 sur la commune de Salon-de-Vergt en Périgord. Elle est titulaire de diplômes dans l’étude des comportements et la formation des maîtres. Elle anime régulièrement une émission sur France Bleu Périgord le dimanche matin.

Passionnée d’animaux depuis l’enfance, elle entend rendre service à ses concitoyens autant qu’aux chiens. Elle améliore la cohabitation des deux espèces. « Un animal n’est pas plus important qu’un humain. Mais on a besoin de tout le monde. Autant que cela se passe bien. »

Très engagée dans l’élevage et l’accompagnement des maîtres dans le choix de son animal de compagnie, elle nous confie les questions importantes à aborder en famille pour une harmonie au quotidien.

  • Tout d’abord, et afin de ne pas se « tromper » il est conseillé de s’entourer de professionnels, d’éleveurs en particulier qui sauront vous écouter et non vous « vendre » à tout prix un compagnon.

En retour, ce sera l’occasion pour vous d’écouter des conseils fort judicieux. Si l’affinité avec une race en particulier peut s’entendre, ce que l’on veut en faire, les conditions de vie que l’on va lui offrir sont tout aussi primordiale. En résumé, se livrer sur ses envies, entendre les conseils quant au choix de la race adaptée, et suivre les préconisations sur la bonne posture à adopter, pour que la vie avec son nouveau compagnon soit une réussite.

  • Il faut ensuite observer les chiens de l’éleveur. La question essentielle : les chiots et les adultes sont-ils « électrique » ou dynamique avec une propension à se poser, à être équilibré. Il faut veiller à ce que l’éleveur couple son activité d’élevage avec une activité de travail : cavage, ring, troupeau… de façon à ce que le chiot sont malléable, obéissant et intelligent. Les critères de beauté sont important mais ne doivent pas être unique.

La dérive à la beauté comme unique critère de sélection, est « l’hyper-type ». Forme d' »extrémisme » de la beauté qui engendre des handicaps physiques et psychologiques chez les sujets. Exemple le Bouledogue  Anglais ne peut pas se reproduire seul, fontanelle ouverte chez le chihuahua, fente palatine chez le boxer et le bouledogue français entre autres …

  • Pour parler du Border Collie en particulier, sa confirmation est unique. C’est le seul chien qui, pour être validé comme LOF, doit effectuer un travail sur troupeau. L’aptitude au travail est donc singulière à cette race, ce qui engendre un manque d’homogénéité dans la race : couleur, hauteur, longueur des poils. En revanche son caractère est idéal pour répondre à ce pourquoi il est fait.

Si vous voulez en savoir plus sur ces questions et rencontrer Madame Cécile Massoubre notre comportementaliste animalière ainsi que des éleveurs , retrouvez nous le dimanche 2 avril 2017 à 11 heures pour échanger, poser vos questions, lors des Epreuves du Championnat de France de Chien de Troupeau Spécial Border.

Entrée gratuite et ouverte au public. Repas buvette toute la journée

PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Domaine de La Rhonie
Saisissez vos identifiants