Journée Européennes des Moulins : Le Moulin de l’Evêque près de Beynac

Atelier pain

Le Moulin de l’Evêque se situe sur la commune de Vézac, entre la cité Médiévale de Sarlat et la Vallée de la Dordogne classée à l’Unesco. Le Moulin de l’Evêque appartenait à l’ancien évêché de Sarlat jusqu’à la révolution en 1789. Il tombe dans le domaine public à cette époque, et sera acheté par un certain Monsieur Géraud de la Roque-Gageac. Plusieurs propriétaires se succéderont. Le dernier et peut être le plus passionné est Elie Coustaty. Le moulin sera en fonction jusqu’à la fin de la guerre 39-45, et laissé à l’abandon par la suite jusqu’à l’arrivée de Elie qui consacrera 20 ans à sa réhabilitation et à son fonctionnement.

Le Moulin de l’Evêque date du XIV° siècle. Les meules qui écrasent le grain sont en pierre. Une d’elles a été extraite de la Plaine de Bord (Domme). L’autre a été fabriquée à La Ferté sous Jouare (Seine et Marne).

Dans la carrière de la Plaine de Bord (commune de Domme), plus de 600 employés extrayaient le silex (jusqu’en 1890 environ), qu’ils acheminaient jusqu’à Cénac où les meules étaient cerclées. Cénac n’avait pas été choisi au hasard, ce village est situé près de la rivière Dordogne, où les meules étaient chargées dans des gabarres pour rejoindre Bordeaux. On retrouve trace de ces meules sur les 5 continents.

Le site de la Ferté sous Jouare a acquis le site de Domme au XX° siècle et l’a fermé. Seul le site de la Ferté sous Jouare, continue à confectionner ces meules.

Pas de moulin de l’Evêque sans eau…. Ce moulin est « fondé en titre » : bâti avant Napoléon, le moulin possède un droit d’eau inaliénable, dont le droit se transmet par acte notarié à chaque changement de propriétaire.

Le bief* fait 1 km de long et la hauteur de la chute d’eau sur les rouets est de 6 mètres. Le rouet est une roue horizontale** qui est actionnée par la chute d’eau. C’est la « vanne guillotine » qui ferme et ouvre l’arrivée d’eau sur le rouet. C’est ensuite un axe qui actionne la meule, qui elle même broie le blé et donne la farine.

Quand Elie et Pierrette Coustaty ont acheté le Moulin en 1993, personne n’avait pillé le site. Tout le matériel du meunier était en l’état. L’association Française des Moulins a aidé par son appui technique de la part des Meuniers de métier et les coups de mains de bénévoles, à restaurer à l’identique ce joyau du 14ème siècle.

Vous pourrez actionner avec Elie les rouets et faire la farine que vous pourrez ensuite emporter.

* Canal qui amène l’eau sur les rouets.
** Les roues verticales sont appelées roues à aube.

Moulin des Evêques
PartagerShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedIn
Domaine de La Rhonie
Saisissez vos identifiants